13 juin 2018

L'E3 2018 en trois bandes annonces

Un article sur les jeux vidéo ! Je vous entends d'ici hurler votre joie et saluer cette nouvelle ère de prospérité. On se calme, doucement ! Non, je ne vais pas commencer à parler de l'actualité du média vidéo-ludique sur ce blog. Pas le genre de la maison. Sauf que cette semaine se déroule d'E3 à Los Angeles, une des grand-messe du jeu vidéo numérique interactif. Les éditeurs se gargarisent devant un parterre de journalistes plus où moins aguerris et à la culture parfois discutable, de leurs nouveautés en faisant des annonces qui n'en sont pas et en dévoilant de nouvelles bandes annonces pour des jeux attendus. Si avant je suivait assidument l'évènement, jusqu'à veiller tardivement pour regarder les conférences en direct, maintenant je ne suis tout ça que d'un œil essentiellement grâce à la prose de Factornews, un site de jeux vidéo pour pandas qu'il est bien. Bref !

Parmi les bandes annonces diffusées, j'ai pris comme presque tous les ans, quelques claques qui ont fait monter mon impatiencomètre d'un coup. Trois jeux ont retenus mon attention lors des conférences pré salon : un lors de la conférence de Microsoft, deux pendant celle de Sony de Sony  :

Cyberpunk 2077

Annoncé en 2013 par CD Projekt Red, développeur polonais déjà à l’œuvre sur la série des The Witcher, par un teaser complètement ouf geudin, la machine a été relancée lors de la conférence Microsoft. Les développeurs annoncent que ça y est, The Witcher 3 étant complètement terminé, toute leur attention est portée cette adaptation du jeu de rôle sur table Cyberpunk 2020. On sait que ce sera un monde ouvert, on sait que ce sera en vue à la première personne et on sait que ce sera très bon vu tout l'amour porté par CD Projekt à ses jeux.

J'espère un héritier à Deux Ex (le premier). Sûrement le justificatif pour (enfin) changer de PC.


The Last of Us Part II

J'ai adoré le premier opus sur Playstation 3. Cette épopée post-apocalyptique aux personnages fort, à l'intrigue poignante m'a happé jusqu'à me laisser complètement sur le cul à la fin avec pour seule réaction un "PUTAIN ENCORE !". Néanmoins je n'ai pas été complètement aveuglé par les nombreuses lacunes du jeu : un gameplay pas toujours folichon, un peu raide et répétitif. Mais la narration, l'ambiance, le scénario, la mise en scène, la réalisation... Tout ça propulse le chant du cygne de la Playstation 3 au rang d’immanquablement des consoles de Sony. Un peu comme tous les jeux de Naughty Dog d'ailleurs.

Après une annonce de 2016 qui me faisait baver d’impatience, Sony a dévoilé lors de la conférence une séquence de gameplay, sûrement très scriptée et pas très représentative du jeu, et surtout une cinématique poignante qui donne très envie. J'ai été agréablement surpris de voie que Ellie, personnage féminin central, n'est pas devenue une beauté mais une jeune femme tout à fait normale.

Assurément le jeu qui me fera acheter une Playstation 4.


Death Stranding

Aussi présenté lors de la conférence Sony, le nouveau jeu d'Hideo Kojima, créateur de la saga Metal Gear, m'intrigue. Plus même, il me fascine. En fait, ce trailer m'a mit une claque à laquelle je ne m'attendais pas. J'ai l'impression de revenir à mon adolescence où je scrutais avec attention les trailers de Metal Gear Solid afin de trouver le moindre indice. J'ai du regarder le trailer déjà 6 ou 7 fois.

Depuis son annonce et ses trailers très nébuleux, mon intérêt Death Stranding grandi.  Cette ambiance de terre désolée où seul l'humain semble être mis à mal par des êtres mystérieux et terrifiants, alors que la nature semble prospérer me fascine. Tout ça me fait penser, je sais il y a mieux comme référence, aux film Final Fantasy : Les Créatures de l'Esprit. Cette désolation, cette peur d'une menace incompréhensible et indicible, cette réalisation, ce casting de dingue (Guillermo Del Tro, Mads Mikkelsen, Léa Seydoux, Norman Reedus... ) le fait de savoir de quoi Kojima est capable. Tout ça me hype à mort.

On ne sait quasiment rien du jeu mais bordel j'ai hâte !

Et puis il y a Léa Seydoux dedans !






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire