18 septembre 2018

Les jeux polissons sur PC, épisode 1 : Deep Space Waifu / Deep Space Waifu Flat Justice

Depuis quelque temps, ma ludothèque Steam s'est vu s'étoffer de jeux quelque peu polissons. Rien de vraiment fou, hein. Mais tout de même, j'avais envie de parler de ces jeux où l'on est tenté de se mettre hors ligne pour cacher son activité à ses contacts. Enfin... si à 30 ans 29 ans on a pas le droit de parler des choses de la vie, où va-t-on ? Hein ? Je vous l'demande ma bonne dame !

On ne va donc pas parler de grands jeux qui révolutionnent le médium du jeu vidéal électronique interactif. Il s'agit de jeux indés, un peu coquins mais pas pornos, souvent un peu débiles mais toujours divertissants et parfois même avec des qualités certaines.

A la base ce devait être un long article, que j'ai décidé de scinder en morceaux. Il s'agit donc du premier d'une petit série. Pour ce premier billet donc je vais non pas parler d'un mais de deux jeux : Deep Space Waifu et sa "suite" Flat Justice. Des Shoot Them Up où le but est de dévêtir des demoiselles. Tout un programme.


Cliquez sur Plus d'info pour lire la suite parce que c'est un peu pas sûr pour le travail.

13 juin 2018

L'E3 2018 en trois bandes annonces

Un article sur les jeux vidéo ! Je vous entends d'ici hurler votre joie et saluer cette nouvelle ère de prospérité. On se calme, doucement ! Non, je ne vais pas commencer à parler de l'actualité du média vidéo-ludique sur ce blog. Pas le genre de la maison. Sauf que cette semaine se déroule d'E3 à Los Angeles, une des grand-messe du jeu vidéo numérique interactif. Les éditeurs se gargarisent devant un parterre de journalistes plus où moins aguerris et à la culture parfois discutable, de leurs nouveautés en faisant des annonces qui n'en sont pas et en dévoilant de nouvelles bandes annonces pour des jeux attendus. Si avant je suivait assidument l'évènement, jusqu'à veiller tardivement pour regarder les conférences en direct, maintenant je ne suis tout ça que d'un œil essentiellement grâce à la prose de Factornews, un site de jeux vidéo pour pandas qu'il est bien. Bref !

Parmi les bandes annonces diffusées, j'ai pris comme presque tous les ans, quelques claques qui ont fait monter mon impatiencomètre d'un coup. Trois jeux ont retenus mon attention lors des conférences pré salon : un lors de la conférence de Microsoft, deux pendant celle de Sony de Sony  :

Cyberpunk 2077

Annoncé en 2013 par CD Projekt Red, développeur polonais déjà à l’œuvre sur la série des The Witcher, par un teaser complètement ouf geudin, la machine a été relancée lors de la conférence Microsoft. Les développeurs annoncent que ça y est, The Witcher 3 étant complètement terminé, toute leur attention est portée cette adaptation du jeu de rôle sur table Cyberpunk 2020. On sait que ce sera un monde ouvert, on sait que ce sera en vue à la première personne et on sait que ce sera très bon vu tout l'amour porté par CD Projekt à ses jeux.

J'espère un héritier à Deux Ex (le premier). Sûrement le justificatif pour (enfin) changer de PC.


The Last of Us Part II

J'ai adoré le premier opus sur Playstation 3. Cette épopée post-apocalyptique aux personnages fort, à l'intrigue poignante m'a happé jusqu'à me laisser complètement sur le cul à la fin avec pour seule réaction un "PUTAIN ENCORE !". Néanmoins je n'ai pas été complètement aveuglé par les nombreuses lacunes du jeu : un gameplay pas toujours folichon, un peu raide et répétitif. Mais la narration, l'ambiance, le scénario, la mise en scène, la réalisation... Tout ça propulse le chant du cygne de la Playstation 3 au rang d’immanquablement des consoles de Sony. Un peu comme tous les jeux de Naughty Dog d'ailleurs.

Après une annonce de 2016 qui me faisait baver d’impatience, Sony a dévoilé lors de la conférence une séquence de gameplay, sûrement très scriptée et pas très représentative du jeu, et surtout une cinématique poignante qui donne très envie. J'ai été agréablement surpris de voie que Ellie, personnage féminin central, n'est pas devenue une beauté mais une jeune femme tout à fait normale.

Assurément le jeu qui me fera acheter une Playstation 4.


Death Stranding

Aussi présenté lors de la conférence Sony, le nouveau jeu d'Hideo Kojima, créateur de la saga Metal Gear, m'intrigue. Plus même, il me fascine. En fait, ce trailer m'a mit une claque à laquelle je ne m'attendais pas. J'ai l'impression de revenir à mon adolescence où je scrutais avec attention les trailers de Metal Gear Solid afin de trouver le moindre indice. J'ai du regarder le trailer déjà 6 ou 7 fois.

Depuis son annonce et ses trailers très nébuleux, mon intérêt Death Stranding grandi.  Cette ambiance de terre désolée où seul l'humain semble être mis à mal par des êtres mystérieux et terrifiants, alors que la nature semble prospérer me fascine. Tout ça me fait penser, je sais il y a mieux comme référence, aux film Final Fantasy : Les Créatures de l'Esprit. Cette désolation, cette peur d'une menace incompréhensible et indicible, cette réalisation, ce casting de dingue (Guillermo Del Tro, Mads Mikkelsen, Léa Seydoux, Norman Reedus... ) le fait de savoir de quoi Kojima est capable. Tout ça me hype à mort.

On ne sait quasiment rien du jeu mais bordel j'ai hâte !

Et puis il y a Léa Seydoux dedans !






1 juin 2018

Ajouter une image fixe en fond sur Blogger

Je ne sais pas trop pourquoi mais j'ai eu envie d'ajouter un peu de fantaisie sur ce blog devenu tout blanc. Donc j'ai ajouté un chaton qui fait "OUUUUUUUUUUIIIIIIIIIIII" dans le coin. Pourquoi ? Je ne sais pas. Comment ? Ça je peut expliquer ! Rien de fou, juste du CSS basique.

OUUUUUUUUUUUI !
Ensuite, et c'est la que ça devient rigolo, il faut jouer avec les CSS. Pour le faire de manière propre, il faut aller, sur l'interface d'administration de Blogger, dans Thème > Personnaliser. Sur cette nouvelle page aller dans Avancé > Ajouter le fichier CSS.

Voici le code que j'ai utilisé :

body {

/* On définit l'adresse de l'image de fond, pas de répétition, en bas à droit, fixe */
      
background: (https://adresse-de-limage.com/chat.png) no-repeat bottom right fixed;

/* Comme on prend le dessus sur les règles déjà en place, on réaplique une couleur de fond */
       background-color: white;
}


Ensuite, toujours sur l'Outil de création de thèmes, on remonte dans Arrières-plans et j'ai passé tous les arrières plans en transparent. 
Définition de la transparence.
Et voila !

24 avril 2018

Bootloop du Nexus 5X, comment récupérer ses fichiers vite fait (peut-être)

Si vous vous en foutez de ma vie, cliquez ici pour accéder au tutoriel.
 
Depuis juillet 2017 je suis l'heureux propriétaire d'un Nexus 5X 32GB qui me satisfait tout à fait. Un léger manque de mémoire vive mais l'appareil photo, excellent pour un smartphone dans ce segment de prix, et les mises à jours d'Android jusqu'à cette année me satisfaisait tout à fait.

Sauf qu'une épée de Damoclès planait au dessus de l'appareil. Le SoC Snapdragon 808 de chez Qualcomm chauffe. Beaucoup. Et vite. Ce qui cause, à priori, une rupture ou un affaiblissement de certaines soudures et entraine un plantage suivi d'un redémarrage en boucle : le fameux bootloop.

Pour donner un ordre d'idée, il m'est arrive de m'en servir assez intensément en tant que GPS lors de mes dernières vacances, en avril 2017. Écran en marche, processeur à pleine balle, données mobiles qui turbines, l'ordiphone devenait presque brulant et le mettre contre la ventilation de la voiture était la seule solution pour arranger la situation. Idem lors du visionnage de vidéo ou de périodes de jeux un peu longues. Il m'est même arrivé de le sentir chauffer lorsque je prenait plusieurs photos en HDR+ (avec post-traitement donc).

Bref, bien qu'au courant du problème j'étais un peu sceptique face à la masse de retours sur le subreddit /r/nexus5x. Je me disais qu'il s'agissait d'une minorité bruyante. Jusqu'à ce qu'en cette soirée du 23 avril 2018 le problème m'arrive. 15% de batterie, je regarde une vidéo au lit avant de dormir. L'image ce fige, j'ai tout de suite compris le problème. Aussitôt l'appareil redémarre, arrive sur le logo "Google", s'éteint et recommence. J'ai tout de suite ressentit un panel d'émotion assez varié, bien que négatives : colère, énervement contenu, fatalisme, dépit. Et puis le technicien à pris le dessus. Je me suis levé, j'ai été vérifier la garantie (qui a été confirmée dès le lendemain par le chat avec le SAV de LG) et mit ma carte SIM dans mon téléphone professionnel, heureusement double SIM. Vendredi je le dépose en station technique LG.

Bref. Je suis trop verbeux. Vous vous en foutez de ma vie ? Avouez. Vous êtes arrivés sur ce blog parce que le titre aguicheur vous a mené ici pour résoudre un problème similaire au mien. Pour ma part j'avais mes photos sauvegardées automatiquement sur Google Photo donc pas trop de perte. Le reste étant carrément dispensable. Juste une note dans ColorNote, non sauvegardée, que je voulais absolument récupérer. Passons à la procédure :

/!\
Attention, je ne sais pas si cette technique remet en cause la garantie de l'appareil (vu comment il chauffe de base, je ne pense pas). Cette méthode est à réaliser à vos risques et périls et est sous votre complète responsabilité.  Si vous cassez tout, ce n'est pas de ma faute. Bisous. 
/!\

Il vous faut : 
  • Un truc pour chauffer mais pas trop (chauffage électrique de salle de bain, sèche cheveux, zibro). Pas un four quoi. 
  • Un câble USB-C vers USB-A (la prise classique chiante à brancher).
  • Télécharger les outils adb : Windows, GNU/Linux (mais le gestionnaire de paquet de votre distribution doit les proposer), Machintosh.
  • Un Nexus 5X qui bootloop. Mais sinon vous ne seriez pas ici. 
 Sur le l'ordinateur (Windows dans mon cas) : 
  • Décompressez les outils adb.
  • Lancez un invite de commande (cmd.exe).
  • Allez dans le dossier où est situé adb. Si vous ne savez pas faire, cherchez. 
  • Tapez la commande adb wait-for-device
Sur le smartphone : 
  • Démarrer votre smartphone. Il va démarrer en boucle mais c'est ce que l'on veut.
  • Mettez le devant l'appareil chauffant. Pas trop près. on ne veut pas le faire fondre. Pour ma part c'était un petit chauffage électrique de salle de bain
  • Attendez. Normalement au bout de 5-10 minutes le système doit démarrer.
  • Ouvrer le système avec votre emprunte digitale / PIN / code / visage ou que sais-je.
  • Activez le débogage USB. 
  • Connectez votre smartphone au PC
Sur le PC : 

Dans votre invite de commande, adb a du détecter l'appareil. Vous pouvez taper les commandes suivantes :
  • adb shell : va permettre de naviguer dans les dossiers
  • adb pull : va permettre de récupérer des fichiers sur le PC sans trop interagir avec le smartphone, et plus raidement : adb pull /sdcard/Mon_Dossier D:\NEXUSBACKUP
    Concrètement pour récupérer les photos dans le dossier par défaut :
    adb pull /sdcard/DCIM D:\NEXUSBACKUP

Pour ma part, le téléphone a tenu entre dix minutes et un quart d'heure avant de retourner dans sa torpeur. Il existe des méthodes pour le faire redémarrer, comme désactiver deux des six cœurs du SoC, mettre de smartphone au congélateur. Pour ma part je vais tenter la garantie tout en réfléchissant à un remplaçant. 

Mais je l'aime bien moi, mon Nexus 5X :(. 

La vallée des Saints à Carnoët.
Une des dernière photo prise avec le Nexus 5X. Pas trop mal non ? Le HDR est un peu abusé mais bon...

18 mars 2018

Nouilles chinoises au porc et champignons

Une recette, ça faisait longtemps ! Voici une recette que nous avons inventés avec Madame au fur et à mesure que nous faisions les courses hier après-midi (pourquoi tous les vieux vont faire leurs courses le samedi ? Pour faire chier les jeunes ?). Je n'ai fait la recette qu'une fois, elle a vocation à être améliorée et adaptée mais en l'état, c'est déjà pas mal :).

Au menu donc du porc mariné, des champignons, des oignons, des poivrons et des nouilles chinoises. Comme d'hab les proportions sont un peu au pif !

Nouilles chinoises au porc et champignons

 
Ouais, ça ne donne pas super envie en photo.

Quoi qu'il faut pour faire : 

 

Les ingrédients : 

 

Pour 4 personnes, environ.

  • Échine de porc. Ici 3 échines avec os. 
  • Champignons de Paris frais. Une douzaine / 200gr
  • Pleurotes grises. Une tête. Entre 50 et 100gr, je n'ai pas fait gaffe...
  • 2 poivron. Ici un vert et un jaune.
  • 2 gros oignons. Ou quatre moyens / petits.
  • Un paquet de nouilles chinoises 
  • Sauce soja
  • Huile d'olive

 

 La marinade :

  • Sauce soja. 2 cuillères à soupe.
  • Saké. 4 cuillères à soupe.
  • Sel. Au pif.
  • Poivre. Au pif. Si possible du moulin. Ici j'ai mis du poivre aux baies.
  • De l'huile d'olive

 

Les accessoires : 
Comme au lit mais pas pareil.

  • Un wok. C'est mieux, on peut mettre plein de trucs dedans. Avec une sauteuse ça doit pouvoir le faire.
  • Une poêle
  • Une casserole
  • De l'eau potable
  • Deux mains. Une ça peut le faire.
  • Un cerveau passablement fonctionnel

Demandez à votre commis de cuisine, ou faites le vous même si comme moi vous êtes mal équipés, de couper : 
  • Le proc en lamelles assez fines. Pas trop fine non plus sinon ça cuit trop vite.
  • Les champignons de Paris en lamelles.
  • Les pleurotes en lamelles.
  • Les poivrons en dés, sans les pépins si possible.
  • Les oignons en petit dés.

 

Le réalisage

 

La marinade : 

Mélangez les lamelles de porc avec le Saké, la sauce soja, le sel et l'huile d'olive. Laissez reposer 10 à 20 minutes.

Le reste : 

  • Faites revenir les oignons dans le wok avec un peu d'huile d'olive. Laissez les bien réduire.
  • Faites revenir les poivrons dans une poêle avec un peu d'huile d'olive. Les griller légèrement.
  • Ajouter les le porc aux oignons et baisser le feu pour cuire tout doucement la viande. Mélanger régulièrement.
  • Ajouter les champignons aux poivrons, mélanger régulièrement pendant 5 minutes.
  • Cuire les nouilles chinoises comme indiqué sur le paquet.
  • Une fois la viande cuite, ajouter les poivrons et champignons.
  • Bien égoutter les nouilles et les ajouter au reste. Vous pouvez aussi les faire sauter dans une poêle avec un peu d'huile.
  • Ajouter de la sauce soja, bien mélanger et laisser mijoter 5 minutes.
  • Manger et en foutre partout.
C'est un plat sympa, assez simple bien que long a préparer (surtout la découpe des ingrédients). Le saké ajoute une saveur assez fruitée à la marinade.

Je pense qu'il y a moyen de fignoler la recette. Avec de fines lamelles de bœuf ça pourrait être sympa.

Voila ! Bon appétit !

15 février 2018

Windows Server 2012 - Impossible d'installer un rôle

Je n'aime pas Windows Server 2012 (R2). Pour plein de raison. Je viens de rencontrer pour la seconde fois un problème lors de l'installation d'un rôle après une migration de rôles FSMO depuis un 2008 R2. Du coup je partage parce qu'à part la doc Microsoft qui est très succincte ou différents posts sur des forums, il n'y pas grand chose sur le internets francophones. Dans mon cas l'erreur survenait lors de l'installation des rôles de bureau à distance.
L'installation du rôle, très longue, se soldait par un échec avec le message suivant dans le journal d'évènements :
Le service MSSQL$MICROSOFT##WID n’a pas pu ouvrir de session en tant que NT SERVICE\MSSQL$MICROSOFT##WID avec le mot de passe actuellement configuré en raison de l’erreur suivante :
Échec de l’ouverture de session : l’utilisateur ne bénéficie pas du type d’ouverture de session demandé sur cet ordinateur.

La solution consiste à se rendre dans Gestion des stratégies de groupe > Domain Controllers > Default Domain Controllers Policy > Configuration de l'ordinateur > Stratégies > Paramètres Windows > Paramètres de sécurité > Stratégies locales > Attribution des droits utilisateur > Ouvrir une session en tant que service et ajouter NT SERVICE\ALL SERVICES

Un gpupdate /force des familles, on redémarre le serveur et c'est ok.

C'est une solution un peu sale mais c'est surtout la seule qui ai fonctionné pour moi. Il me semblait avoir ajouté NT SERVICE\MSSQL$MICROSOFT##WID par le passé mais ce coup-ci ça n'a pas fonctionné...

Je ne sais pas trop d'où vient le problème mais je soupçonne fortement le transfert de rôle FSMO depuis un Windows Serveur dont la gestion des sécurités n'étaient pas foutues pareil.

Bref, Microsoft, merci de m'avoir fait perdre plus de deux heures.

6 avril 2017

La Poste - Bonjour le tracking de merde

Article à chaud. 

Je ne suis pas un esthète en matière de tracking sur les Internets Multimedia 3.0. Le Do Not Track est activé sur Firefox, j'utilise µBlock Origins et j'utilise un Raspberry Pi et Pi-Hole (article à venir, d'ici 5 ans) en tant que serveur DNS pour bloquer les requêtes vers les DNS de publicités et autre trackers.

Sauf que la je m'énerve un brun. Je vais pour me connecter sur le site de La Poste afin de commander des timbres personnalisés pour mon mariage, action relativement anodine. Sauf que non. Impossible de me connecter pour une simple et bonne raison : pour analyser le traffic, La Poste passe par les outils de Xiti. De nombreux site le font et je ne m'en rends pas compte car les requêtes sont bloquées. Sauf que voici le lien lorsque l'on clique sur "Mon espace La Poste" : http://logc279.xiti.com/go.url?xts=527349&s2=1&p=meta_nav::laposte_fr::Mon_Espace_La_Poste&clic=N&type=click&url=http://www.laposte.fr/particulier/votre-espace/bienvenue

La Poste ne prends même pas la peine d'intégrer les outils de Xiti à ses pages. Non, elle se contente de rediriger vers les outils de Xiti pour renvoyer vers son site. Pratique douteuse techniquement comme éthiquement.

ON NE MET PAS UN TEL LIEN EN DUR BORDEL !

1. On veut se connecter

2. µBlock fait son travail

3. µBlock fait bien son travail

4. Ça commence à faire

5. Pi-Hole fait son travail

Log de Pi-Hole
Alors oui, peut-être que je n'ai pas une installation classique, je me "sur-protège" peut-être. Mais bordel, qu'est-ce que le putain de quoi La Poste ? C'est trop dur de mettre un lien vers http://www.laposte.fr/particulier/votre-espace/bienvenue et le tracker dégueulasse dans la page ? Je n'irais pas plus loin dans l'analyse du traçage du site de notre cher service postal, ça va m'énerver et je n'ai pas que ça qu'à faire d'abord.

Merde.

C'est quoi mon mot de passe déjà ?